Le percarbonate de soude, un produit miracle

Le percarbonate de soude (ou percarbonate de sodium) provient de composés naturels (le sel, la craie et l’eau) et se présente sous forme granuleuse, fine et blanche.

C’est un super produit écologique et biodégradable : il ne contient aucun additif, ni chlore, ni phosphate (contrairement à beaucoup de produits du commerce) et se dégrade très vite dans l’eau sans laisser de résidu.

Lorsqu’il se mélange avec l’eau, il se décompose en deux éléments : carbonate de sodium (plus souvent appelé cristaux de soude) et peroxyde d’oxygène (appelé également eau oxygénée).

Par conséquent, à lui seul, il combine les propriétés de ces deux éléments :

  • Puissant dégraissant, nettoyant et désinfectant (propriétés des cristaux de soude)
  • Blanchissant et désincrustant (propriétés de l’eau oxygénée)

C’est l’ingrédient multi usage, magique, qui est devenu un indispensable à la maison !

L’essayer, c’est l’adopter !!

A savoir

Le percarbonate devient actif dans une eau chaude (à partir de 40°C, 60 degrés pour profiter pleinement de son efficacité). En dessous de 40°C, il est plus lent à agir et moins efficace.

Il est inutile de préparer un mélange à l’avance car le percarbonate perd une grande partie de son efficacité au bout de quelques heures (4 heures environ) et si il est dilué, il dégage de l’oxygène et le contenant pourrait éclater.

Il peut facilement remplacer l’eau de javel : très bonne nouvelle, quand nous savons à quel point la Javel peut être nocive pour la planète ! Il désincruste, nettoie et blanchit, là où la Javel ne nettoie pas (elle désinfecte et blanchit seulement, la saleté est toujours présente mais plus visible, juste décolorée)

Les précautions à prendre :

Même si le percarbonate provient de composés naturels, ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de risque.

  • Donc comme tout produit ménager, il faut le tenir hors de portée des enfants, ne pas l’ingérer, ni l’inhaler, et éviter tout contact avec les yeux.
  • De manière générale, il faut le conserver fermé, à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans un endroit sec.
  • Il peut être irritant donc il est préconisé de porter des gants lorsque les mains sont plongées dans le mélange eau + percarbonate.
  • Il ne faut jamais le mélanger avec un acide (vinaigre, jus de citron, acide citrique ..), ni de l’eau de javel.
  • Il ne faut pas le mettre en contact avec de l’aluminium et de l’eau de chaux.
  • Pensez à utiliser un contenant plus grand que ce que vous allez nettoyer car le percarbonate gonfle au contact de l’eau (pour éviter que ça déborde).
  • Il ne convient pas sur les surfaces fragiles cirées ou peintes.

Les utilisations possibles

Le percarbonate vient à bout des taches les plus tenaces, il préserve la blancheur du linge, détartre et blanchit les WC, élimine la moisissure et les saletés sur les joints …

Il vous sera utile dans toute votre maison : de la buanderie à la salle de bain, en passant par les WC et la cuisine.

 

Vous trouverez ici quelques exemples d’utilisation au quotidien :

BUANDERIE: Vêtements et chaussures

  • Pour blanchir et/ou détacher les vêtements (taches de sang, terre, café, les auréoles sous les aisselles des vêtements blancs …), les draps jaunis ou tachés, les lacets blancs et les chaussures blanches (sneakers, converses par ex).
  • Pour désencrasser les culottes menstruelles (pour prolonger leur durée de vie et permettre leur absorption maximale), les inserts de couches lavables, les serviettes de bain et torchons, les lingettes lavables.
  • Pour un bon nettoyage : vêtements de chantier, tenues de sport …
  • En entretien, pour garder des vêtements blancs éclatants (comme neuf)

Pour cela, plusieurs façons de s’y prendre :

– directement dans le tambour : 1 bonne cuillère à soupe pour une lessive de 4 kg (lavage à 40°C minimum). Si le linge le supporte, lavage à 60°C, n’hésitez pas !

– Pour les taches très incrustées ou du linge délicat (lavage à 30°C en machine), il faut faire par immersion, dans une bassine, baignoire ou lavabo : 1 à 2 cuillères à soupe de percarbonate pour 1 litre d’eau chaude, en laissant agir pendant plusieurs heures pour du blanc, 30 minutes pour la couleur (1h maxi). Ensuite, vous pouvez frotter (pour le taches tenaces) et mettre en machine.

– Sur une zone précise (tache sur une couette ou un matelas par exemple, une tache de sang …) : mettre le percarbonate avec de l’eau sur la zone en question et laisser agir. Mettre ensuite au lavage (ou nettoyer à la main pour le matelas).

WC

  • Pour détartrer, désinfecter et blanchir les toilettes :

Mettre 3 cuillères à soupe et 1 litre d’eau bouillante dans le fond des WC : laisser tremper 15/30 minutes, voire plus si besoin. Puis frotter, avant de tirer la chasse d’eau.

percabonate de soude

 

CUISINE

  • Pour les traces récalcitrantes de café ou de thé sur les tasses, les boules à thé … :

Mettre 2 cuillères à soupe pour 1 litre d’eau, immerger plusieurs heures et nettoyer ensuite.

Astuce 2 en 1 : pour détacher une tasse et une boule à thé en même temps, verser directement l’eau et le percarbonate dans la tasse et placer la boule à thé dedans.

  • Pour récupérer les poêles et casseroles brûlées :

Saupoudrer le percarbonate au niveau des traces de brulures et ajoutez de l’eau bouillante. Laisser poser plusieurs heures et nettoyer ensuite.

SDB

  • Pour nettoyer les joints de la douche, du carrelage/faïence, de la baignoire, pour faire disparaître les traces de moisissure, les saletés sur les joints :

Mélanger 2 cuillères à soupe dans 100ml d’eau chaude, appliquer sur les joints, laisser agir 30 min puis frotter avant de rincer (à l’aide d’une brosse).

A lire aussi...